*
* gradient

Location : les villes les plus chères du monde

par Hélène Baratte le 21/02/2011 | Theme : Louer

ECA International, spécialiste de la mobilité internationale qui a étudié les loyers pratiqués dans plus de 120 villes en 2010 en tenant compte des quartiers et du type de logement couramment recherchés par les expatriés, vient de publier son nouveau rapport sur les prix de l’immobilier locatif. 

Ces données permettent aux DRH de calculer les indemnités de logement à verser à leurs expatriés. En effet, le logement représentant l’un des postes les plus coûteux lors d’une affectation à l’étranger, les entreprises doivent s’assurer qu'elles ont une politique de logement des expatriés en phase avec le marché local, c’est-à-dire qui prend en compte les fluctuations des prix de location.

Alors, où coûte-t-il le plus cher de résider dans le monde ? Dans le « Top 3 » des villes les plus chères du monde, nous avons dans l’ordre :
- Tokyo,
- Moscou et
- Hong Kong.

Ensuite, selon le baromètre annuel d'ECA International, viennent Londres, Singapour, Caracas, Abu Dhabi, Bogota, San Francisco et Genève.

Tokyo est la ville la plus chère en ce qui concerne la location d’un trois-pièces : le loyer mensuel s’élève autour de 3 410 € dans la capitale japonaise.

Les conditions de vie étant particulièrement dangereuses à Caracas (6ème) et Bogota (8ème), les expatriés vivent dans les quartiers placés sous haute sécurité, par conséquent chers.

San Francisco (9ème) et New-York (17ème) présentent les loyers les plus importants en Amérique du Nord.

À Santiago, de fortes hausses ont été observées du fait du tremblement de terre du Chili qui a significativement réduit la disponibilité de logements locatifs.

En Australie, Sydney (13ème) présente les loyers locatifs les plus élevés. Elle est suivie par Canberra (34ème) et Melbourne (38ème). Le renforcement du dollar australien face aux principales devises a entraîné une augmentation des prix des locations pour les étrangers : les loyers ont grimpé de 28 % entre 2009 et 2010. De plus, l’Australie, du fait de récentes inondations et de la tempête cyclonique, pourrait connaître d’autres hausses de loyers.

Le « Top 3 européen » est formé de :
- Moscou,
- Londres et
- Genève.

Moscou reste la ville la plus chère d’Europe. Pour louer un trois-pièces à Moscou, il faut débourser en moyenne 2 740 euros par mois.

Selon l'étude ECA :

« En 2009, la crise financière, accompagnée de la diminution du nombre d'expatriés dans la capitale russe, a contribué à la baisse de 25% du prix des loyers.
Un renversement de cette tendance a été constaté en 2010, avec un rebond de 30% des prix locatifs. »

Paris ? Combien ? 11ème au classement mondial, alors qu’en 2009, la Ville Lumière occupait la 7ème place. Paris déclassée ! Mais Paris augmentée ! En effet, les loyers de la capitale française ont connu une hausse. Si elle a été moins forte que dans d’autres villes, les loyers se sont établis en moyenne à 1 650 euros par mois.

Au classement européen, Paris arrive 4ème des villes les plus onéreuses. En 5ème position, Istanbul !

En Europe, alors que les loyers avaient baissé de 5,5% en 2009, ils ont augmenté dans l’ensemble de 5% pour s'établir en moyenne à 1 050 euros mensuels pour un trois-pièces d’environ 80 m². Selon l’étude, « les plus fortes hausses concernent la Russie, la Suisse, la Suède et le Royaume-Uni ». À Athènes, Bucarest, Budapest et Madrid, le prix des loyers a en revanche nettement diminué. Sarajevo (117ème) et Ankara (116ème) offrent les loyers les plus bas d’Europe.

Source

Source : ECA international
Visuel : © Loic LE BRUSQ - Fotolia.com

Hélène Baratte

Publicité
Crédit Immobilier

Crédit Immobilier Avez-vous pensé à votre Crédit ? ImmoStreet.com vous propose de faire une simulation en ligne gratuite.
Faire une simulation ›

  Historique de ma visite